Mise en ?uvre du projet DUA en côte d?ivoire : Une mission déployée par IPAR pour assurer la formation des enquêteurs

IPAR poursuit la mise en ?uvre du projet DUA dans les pays pilotes. Après le Sénégal, le Burkina (CEDRES) et le Bénin (ACED), IPAR en collaboration avec le CIRES (Centre ivoirien des Recherches Économiques et Sociales) organise du 21 au 24 juin un atelier de formation des enquêteurs pour l?étude sur le niveau de développement de l?Intelligence artificielle en Côte d?ivoire.

L?objectif global de cet atelier est de former les enquêteurs sur les outils de collecte des données auprès des acteurs et potentiels acteurs de l?intelligence artificielle (IA) en Côte d?Ivoire.

De façon spécifique, il s?agit entre autres de présenter les aspects méthodologiques de l?enquête DUA (objectifs, populations cibles, stratégie de collecte, etc.), d?échanger de façon détaillée sur le questionnaire avec les agents de collecte de données pour une bonne appropriation des aspects méthodologiques de l?enquête et de la stratégie de collecte des données et, de recueillir les observations pour améliorer les outils de collecte de données (questionnaire et applications de collecte). Enfin, cet atelier permet de pré-valider la cartographie des acteurs et des potentiels acteurs de l?IA en Côte d?ivoire.

Pour rappel, le projet DUA vise à générer des connaissances sur les cadres politiques, juridiques, institutionnels et éthiques en lien avec l?IA dans les pays d?Afrique francophone afin d?informer les politiques et les stratégies pour une IA responsable. Il cherche donc à répondre aux questions suivantes :

  • Comment les dispositions politiques, juridiques, institutionnelles et éthiques actuelles prennent-elles en charge l?émergence de nouvelles technologies telles que l?IA ? Quelles sont les insuffisances notées ? Comment ces cadres peuvent être modernisés pour une IA responsable ?
  • Quel est le niveau d?applications de l?IA ? Dans quels secteurs et domaines ? Quels sont les capacités techniques existantes et les besoins en formation ?
  • Quelles sont les conditions requises pour la mise en place d?un cadre inclusif et durable en particulier pour l?inclusion et/ou l?équité de genre, pour une promotion et une utilisation responsable de l?intelligence artificielle ?

En effet, la réponse à ces questions nécessite la réalisation de plusieurs activités notamment des enquêtes auprès des acteurs (actifs dans l?IA) et potentiels acteurs (pas encore actifs dans l?IA) de l?écosystème de l?économie numérique dans la zone d?intervention du projet.

La formation des enquêteurs est assurée par M. Cheikh Faye, ingénieur statisticien, coordonnateur du projet DUA et Mme Ndeye Fatou Mboup, experte en Big Data et assistante de recherche à IPAR, en collaboration avec l?équipe de CIRES, à travers Dr. BOUAFFON, Directeur de recherche et Dr. BOYÉ, chercheur au CIRES.

.

image-blog
image-blog
image-blog