IPAR is taking part in two working groups on the development of the national strategy on Artificial Intelligence 

IPAR a participé au deuxième atelier de  formulation de la stratégie nationale de l’Intelligence Artificielle qui s’est tenu les 21 et 22 juin 2023 à Dakar sous la houlette du Ministère de la Communication, des Télécommunications et de l’Economie Numérique (MCTEN). 

Représenté par Seynabou Sall, experte en données et Mouhamadou Dia, chargé de Communication et veille technologique, Ipar a pris part au groupe A intitulé “Accompagner, soutenir et animer l’innovation IA (infrastructures, financements, cluster, animation) et cas d’usage prioritaires” et au groupe de travail B axé sur “Garantir une IA de confiance, éthique et responsable “ et 

 Accompagner, soutenir et animer l’innovation IA 

En clair, au niveau du groupe A,  Ipar a  contribué à faire un état des lieux de l’IA au Sénégal notamment en présentant les projets menés à l’IPAR autour de l’IA, de son utilisation responsable et éthique, de la prise en compte de la dimension genre et de l’utilisation responsable des données (GRAIN, CLIMB, AGRIDATA). 

L’IPAR a également contribué au choix des secteurs prioritaires, des cas d’usage et de la mise en place de feuille de route pour une innovation dans l’IA. Pour le secteur de l’agriculture au vu du constat de gestion inefficace des ressources d’eau, l’IPAR a proposé de pouvoir faire, à partir de l’IA, des prévisions météorologiques précises en mettant en place des systèmes d’alerte précoce. 

La feuille de route proposée pour ce cas d’usage est de promouvoir et mettre en place des systèmes de collecte de données pour rassembler des ensembles de données pertinents, comprenant des informations sur les sols, la météo, les cultures, les maladies, les marchés, à l’instar de la plateforme AGRIDATA. Ceci nécessiterait une infrastructure technologique adaptée nécessaire pour collecter, stocker et gérer les données agricoles, mais surtout veiller à une mise à jour régulière des données en garantissant la sécurité et la confidentialité.

Guaranteeing trusted, ethical and responsible AI 

Au niveau du groupe B, qui consistait à mettre en place un cadre de Gouvernance de l’IA au Sénégal, l’IPAR a participé à l’élaboration du document de synthèse de la stratégie IA en apportant ces contributions au niveau de l’élaboration du cadre normatif et du cadre institutionnel d’une IA de confiance éthique et responsable. Au niveau du cadre normatif, la note politique du projet (Développement et utilisation des systèmes d’Intelligence Artificielle (DUA) a permis d’apporter des éléments de proposition au niveau de la régulation de l’IA sur le plan stratégique, juridique et institutionnel. 

L’IPAR a  proposé à travers le rapport de cartographie de DUA, la nécessité de réaliser une cartographie politique, juridique et institutionnelle de l’IA pour une meilleure gouvernance et une collaboration multipartite et adaptative. 

Enfin l’IPAR a proposé des recommandations à travers la note politique de DUA pour adopter une stratégie efficace et prometteuse sur l’IA.

L’une des conclusions du travail de synthèse du groupe B est la recommandation de l’IPAR pour une consultation nationale au niveau du ministère qui permettrait d’inclure l’étude pertinente réalisée par le projet DUA autour de la mise en place du cadre politique juridique, institutionnel et éthique de l’IA en Afrique.

As a reminder, Ipar took part in the first workshop on the development of the national strategy on Artificial Intelligence, held on 8 and 9 June 2023. 

The aim of the workshop was to initiate the much-needed "national reflection" on AI that the Minister had called for because of its multiple impacts, by bringing together representatives of Senegal's digital ecosystem, economic players and the country's main institutions.

The aim was to draw up an initial inventory of AI in Senegal, to establish a diagnosis of the country's capacity to harness its full potential without suffering any negative impacts, and to recommend initial courses of action to achieve this. Finally, the aim was to identify priorities in terms of sectors and use cases.

 These initial reflections from the launch workshop were intended to structure the preparation of the in-depth workshops scheduled for 21 and 22 June 2023.

Similar articles
Panel of experts on artificial intelligence as a lever for development in Africa

On Monday 15 May 2023 in Saly, the IPAR took part in a "panel of experts on artificial intelligence as a lever for development". Read more

Implementation of the DUA project in Côte d'Ivoire: A mission deployed by IPAR to train interviewers

IPAR is continuing to implement the LATCH project in pilot countries. After Senegal, Burkina (CEDRES) and Read more